exemples d'objectifs :

trouver l'âme soeur, préparer au mariage,

donner un élan nouveau à la vie personnelle et/ou professionnelle,

éclaircir l'avenir personnel et/ou professionnel,

changer de métier, se reconvertir, gérer sa carrière, évoluer dans son poste, dans son entreprise, dans sa vie,

anticiper et être pro-actif, découvrir ses talents cachés, explorer ses valeurs, satisfaire ses besoins profonds,

maîtriser ses émotions, trouver son écologie personnelle, agir positivement, faire le premier pas

affirmer son style, formaliser sa mission de vie

atteindre son objectif, vaincre son stress, gagner du temps, réussir un examen, lancer un projet, améliorer sa communication,

progresser, bouger, changer, marcher, construire, choisir ....

Le coach est un spécialiste de l'accompagnement au changement

Bienfait du coaching : "Plus d'action !"

L'un des bienfaits du coaching est d'enrayer la procratination (tendance à remettre au lendemain) et d'entrainer dans le cercle vertueux de l'action.

  

Le coach est orienté solution

 

La nature d’objectif pour lequel le coach accompagne la personne coachée qui relève du domaine d’intervention solution – problème peut s’exprimer ainsi :

« J’ai un problème et je veux trouver la solution, je veux agir pour changer, dépasser la situation actuelle et mettre en place autre chose ».

 

Le thérapeute aussi, traite les problèmes, mais le coach les traite de façon différente. Dans sa façon de traiter un problème, le thérapeute reste fixé sur le problème en question, pour tenter par exemple de le comprendre – alors que le coach se détache du problème pour s’orienter vers la recherche de solution, comment en sortir, changer de point de vue, de quelle façon dépasser le problème pour atteindre autre chose à la place. La personne coachée manifeste clairement sa volonté de changement hors d’un cadre médical ; le coach peut décliner une mission en orientant vers un autre professionnel - cf. charte de déontologie.

 

Le coaching découpe la montagne en morceaux ; l'un des bienfaits du coaching est "Plus de simplicité !"... Je découvre comment me simplifier la vie en découpant la montagne qui me semble difficile et inaccessible en morceaux plus faciles et plus accessibles. Le coaching révèle sa pureté et sa beauté épurée, mais aussi toute son efficacité, dans cette simple petite question : "Quelle serait, d'après moi, la première bonne étape à mettre en oeuvre pour atteindre mon objectif ?"

Pour TESTER GRATUITEMENT le bienfait du coaching « Plus d'action ! » j'utilise le formulaire ci-dessous "Soution - Problème".En retour, je recevrai une clarification de mes priorités et des clés pour la mise en oeuvre d'une première action concrète et immédiate pour dépasser la situation que je vis comme problématique.

 

Voici le FORMULAIRE "SOLUTION - PROBLEME"  en 10 questions : 

Veuillez entrer le code:

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Quelques derniers petits conseils pour la rédaction de mes réponses au formulaire :

 

 

  • Je décris la situation telle que je la vis, moi, par rapport à moi, et ce, même si c'est une autre personne que je pense être à l'origine de mon problème ; par exemple, je ne dis pas : "je veux que mon fils ait de bonnes notes à l'école" car mon coach ne pourra pas m'aider ! Je reviens si besoin à l'étape 1 pour poursuivre ma réflexion... Pour pouvoir m'aider, mon coach attend quelque chose du genre (pour suivre l'exemple) : "quand mon fils a de mauvaises notes (et je pense bien à préciser où, quand, comment, à quelle fréquence, ce que j'entends par mauvaises notes, quelles notes, etc...), alors je me sens... je me dis que... je fais çi, ou ça... " et je précise bien ce que je ressens, ce que je pense et ce que je me dis, ce que je fais, moi, dans cette situation. Je dis en quoi cette situation me pose problème à moi.

 

  • Je garde bien à l'esprit que plus je donne de détails et de précision sur la situation vue de mon point de vue à moi par rapport à ce en quoi cette situation me pose problème à moi, et plus utile me sera mon coach ;)

 

  • Bien sûr, comme indiqué en début de formulaire, je dois manifester mon envie de transformer cette situation, soit pour la changer, soit pour l'améliorer : car si je veux simplement discuter de cette situation et de mes problèmes, sans vouloir bouger, mon coach ne peut pas m'aider, je reviens si besoin à l'étape 1

 

  • En outre, et c'est très important, pour que mon coach me sois utile, j'indique très précisément ce que je veux à la place ; c'est bien de vouloir agir, d'avoir la volonté de changer, ou d'améliorer la situation, mais pour obtenir quoi d'autre ? Je veux quoi, pour moi, à la place de la situation actuelle ? Je formule un objectif qui me concerne moi. Qu'est-ce que je veux, pour moi, à la place de la situation actuelle ? L'objectif doit me concerner et être formulé de façon positive. Pour reprendre notre exemple, mon objectif ne doit pas être "je ne veux plus que mon fils ait de mauvaises notes" mais "je veux devenir plus zen quand mon fils a de mauvaises notes" ou "je veux aider mon fils à avoir de meilleures notes" ou "je veux arrêter de culpabiliser quand mon fils a de mauvaises notes"... suivant ce qui me semble le plus important, pour moi, dans ma situation telle que je la vis et veux la transformer.

 

  • Je vérifie également que mon objectif est réaliste et écologique : mon objectif est réaliste si les moyens à mettre en oeuvre pour l'atteindre sont réalistes et si les obstacles éventuels à franchir pour l'atteindre sont également réalistes. Je me pose donc les questions suivantes : De quoi ai-je besoin pour atteindre mon objectif ? De quels moyens ai-je besoin, que ce soit des moyens humains ou matériels, des ressources externes, formations, apprentissages, etc....? Quels sont les obstacles que je risque de rencontrer sur ma route ?...Mon objectif est écologique si les coûts à payer pour atteindre cet objectif ne sont pas supérieurs aux avantages, qu'il s'agisse des coûts à payer pour moi ou pour mon entourage. Je me pose donc la question : Est-ce bon pour moi ? Est-ce bon pour les autres ?

 

  • Je réflechis enfin au délai : à quelle date est-ce que je veux avoir atteint mon objectif ? Dans une semaine, un mois, un an ?