exemples d'objectifs :

trouver l'âme soeur, préparer au mariage,

donner un élan nouveau à la vie personnelle et/ou professionnelle,

éclaircir l'avenir personnel et/ou professionnel,

changer de métier, se reconvertir, gérer sa carrière, évoluer dans son poste, dans son entreprise, dans sa vie,

anticiper et être pro-actif, découvrir ses talents cachés, explorer ses valeurs, satisfaire ses besoins profonds,

maîtriser ses émotions, trouver son écologie personnelle, agir positivement, faire le premier pas

affirmer son style, formaliser sa mission de vie

atteindre son objectif, vaincre son stress, gagner du temps, réussir un examen, lancer un projet, améliorer sa communication,

progresser, bouger, changer, marcher, construire, choisir ....

Le jeu en vaut la chandelle

un jeu de déplacement d'éclairages...

Mon coach a plus d'un tour dans son sac !

Mais il n'a qu'une seule idée : "le plaisir"... prendre plaisir à travailler de façon ludique, légère, avec humour et élégance.

Certes, mon coach pose des questions, mais de la façon la plus pertinente et la plus éclairante pour moi... afin que ma réponse soit la plus pertinente et la plus éclairante... pour moi  ! Dans ce questionnement, l'amusement est roi !  Le jeu est une façon scientifiquement démontrée de "méta-communiquer", comme l'a par exemple découvert le chercheur antropologue et cybernéticien Grégory Bateson, fondateur de l'école de Palo Alto dans les années 1950. Dans le jargon scientifique, se placer en "position méta", c'est se mettre en posture de recul, se détacher du sujet en prenant d'autres points de vue, en élargissant le débat...  le jeu permet le déplacement d'éclairage. Je peux m'amuser à pratiquer un petit test tout simple : d'un coup, je lance à mon voisin une "pique" sur un ton humoristique, puis juste avant qu'il ne réagisse, je me dépêche d'ajouter "C'était pour rire !" - voilà, j'ai "méta-communiqué", j'ai utilisé le jeu pour prendre de la distance par rapport à la situation présente.

 

...un jeu qui en vaut la chandelle !

Le jeu auquel mon coach m'invite est avant tout un jeu entre moi.. et moi-même ! Les réponses que j'apporte aux questions posées vont me servir à moi-même... mes réponses ne servent pas à mon coach, si ce n'est à lui permettre de me poser encore d'autres questions, plus pertinentes et plus efficaces, pour cerner l'objectif avec encore plus de précision, jusqu'au FLASH qui se produira en moi ! Le but des questions de mon coach n'est pas que celui-ci en apprenne plus sur moi... mais que moi, j'en apprenne plus sur moi-même ! Le but n'est pas, non plus, que mon coach utilise mes réponses pour avoir de l'emprise sur moi, comme un gourou pourrait le faire... mais que moi, j'utilise mes réponses pour prendre davantage conscience de qui je suis vraiment, ce que je veux, quels sont mes talents, mes valeurs, mes besoins, mon projet de vie, mon style, ma véritable identité en dehors des masques ! Le seul but des questions de mon coach est de provoquer en moi un flash, une prise de conscience qui me sera utile à moi et à moi seul(e) dans mon chemin vers la réussite de mon objectif.

Comment ce jeu se joue-t-il ? Par des déplacements d'éclairages, nous l'avons dit ! Rien ne sert d'en parler trop, le mieux est de le tester, car ce jeu se joue dans l'action, dans des mises en situation !

Alors, pour agir qui je suis, j'envoie un message à mon coach !