exemples d'objectifs :

trouver l'âme soeur, préparer au mariage,

donner un élan nouveau à la vie personnelle et/ou professionnelle,

éclaircir l'avenir personnel et/ou professionnel,

changer de métier, se reconvertir, gérer sa carrière, évoluer dans son poste, dans son entreprise, dans sa vie,

anticiper et être pro-actif, découvrir ses talents cachés, explorer ses valeurs, satisfaire ses besoins profonds,

maîtriser ses émotions, trouver son écologie personnelle, agir positivement, faire le premier pas

affirmer son style, formaliser sa mission de vie

atteindre son objectif, vaincre son stress, gagner du temps, réussir un examen, lancer un projet, améliorer sa communication,

progresser, bouger, changer, marcher, construire, choisir ....

Plus de responsabilité... et moins d'égo

 

Même si la personne coachée se trouve placée sous le feu des projecteurs du flash coaching, il n'y a aucun risque pour elle de prendre la grosse tête et ce, pour deux raisons principales : la pureté de l'intention du processus « Agir qui je suis » et la conscience parfaitement claire, dès le départ, qu'il s'agit d'un jeu – un jeu qui, comme tous les jeux, comportent certaines règles à respecter, en l'occurrence, ici, une seule règle du jeu : la co-responsabilité.

La pureté de l'intention du processus : « Agir qui je suis »

 

Le flash que procure en moi le Flash Coaching est un flash intérieur qui vise à me construire de façon plus mature, davantage conscient de mes actes, plus autonome, responsable, ouvert sur les autres, disponible, ce qui va me permettre d'impacter positivement mon entourage... à l'opposé de la star capricieuse, égoïste et irresponsable, dont les proches doivent supporter les caprices et les sautes d'humeur. Le flash procuré par le Flash Coaching produit l'effet inverse du flash des médias de la célébrité, par exemple, parce qu'il ne s'agit pas d'un effet d'image sur papier glacé, mais d'un effet interne à la personne, qui éclaire les profondeurs de l'être pour le mettre face à ses contradictions, mais surtout pour provoquer un déclic – le déclic du cercle vertueux de l'énergie positive et des actions en chaîne d'un processus intérieur vers plus de responsabilité et moins d'égo. Le but du Flash Coaching n'est pas l'introspection philosophique de l'impératif socratique « Connais-toi toi-même ». Le but du flash coaching est l'action concrète, la mise en branle de la personne pour qu'elle agisse – agir ce qu'elle pense et ce qu'elle dit, dans une cohérence de l'ensemble de son être.

La conscience dès le départ qu'il s'agit d'un jeu... avec des règles !

 

D'emblée, le Flash Coaching annonce la couleur : jouons ensemble à qui veut gagner plus de plaisir, plus d'énergie, plus d'efficacité personnelle et professionnelle ? La proposition du Flash Coaching est ludique : jouons ensemble au jeu du déplacement des éclairages, grâce à un processus qui comporte des outils spécialement conçus dans un but d'amusement et de distraction qui se découvrent au fur et à mesure des échanges avec le coach. Mais qui dit jeu, dit également règles du jeu. Il en existe une seule, dans le Flash Coaching. Le jeu du déplacement des éclairages que propose le Flash Coaching comporte une seule règle : la co-responsabilité.

La co-responsabilité et l'effort sur soi

 

En quoi consiste la règle de la co-responsabilité ? C'est très simple : il s'agit d'une sorte de donnant-donnant, ou de gagnant-gagnant, entre le coach et moi. Le Flash Coaching apporte ses processus ludiques, j'apporte ma bonne volonté qui s'exprime dans l'acceptation d'un certain effort à fournir et l'engagement de fournir cet effort du mieux que je peux. Il s'agit d'un jeu, certes. Mais ce jeu permet de rendre plus agréable un effort qui est réel. L'aspect ludique du Flash Coaching est donc une façon comme une autre de mieux faire passer la pilule, en quelque sorte... la pilule de l'effort sur moi. Oublies le confort sans effort, si tu t'intéresses au Flash Coaching. Ici, le slogan n'est pas la réussite sans effort, cela n'existe pas. Le Flash Coaching offre le confort de processus ludiques, qui enveloppent leur grande efficacité d'une couche de douceur, pour agir de la façon la plus agréable possible : voilà sa part du donnant-donnant. Mais il reste un effort à fournir, de l'autre côté, de ma part, car la seule personne qui peut agir pour moi-même... c'est moi. Personne ne peut agir à ma place, endosser la responsabilité qui m'incombe dans ma vie. Le nier va à l'encontre du principe de cohérence et donc viole le principe de base du Flash Coaching. La moindre des choses n'est-il pas que le Flash Coaching applique à lui-même le principe de cohérence qu'il pose ? Au nom du principe de cohérence, le Flash Coaching se doit donc d'annoncer clairement la règle du jeu : pour jouer au jeu du déplacement des éclairages, je dois accepter de fournir l'effort sur moi indispensable à ma progression... avec le côté parfois un peu inconfortable que certaines prises de conscience peuvent engendrer, pour moi.

en savoir plus

commencer un Flash Coaching